La Forêt de Saoû

La forêt de Saoû

Aux portes du village de Saoû, commence le monde d’une des plus belles forêts drômoises. Ceinturé par une véritable muraille de calcaire, le massif s’étend sur 2 500 hectares et abrite une biodiversité exceptionnelle. Véritable joyau naturel de la vallée, la forêt prend de la hauteur par le chemin des crêtes, jusqu’au point culminant (1 589 m) des célèbres Trois Becs : Rochecourbe, le Signal et le Veyou. La forêt de Saoû est aussi réputée pour être le plus beau «synclinal perché» d’Europe. Un phénomène qui, régulièrement, attire sur place géologues, géographes et autres éminents spécialistes. L’histoire de la forêt de Saoû est intimement liée à celle des habitants des environs.

 

Elle a changé plusieurs fois de propriétaire. Le plus célèbre d'entre eux demeure Maurice Burrus qui, de 1924 à la Seconde Guerre Mondiale, planta toutes sortes d'essences d'arbres venues du monde entier. On lui doit aussi la construction de l'Auberge des Dauphins, réplique architecturale du Petit Trianon, que l'on peut toujours voir au cœur de la forêt.

 Un espace naturel sensible départemental

Depuis 2003, la forêt de Saoû est propriété du Département de la Drôme qui la gère au titre d'Espace Naturel Sensible (ENS), avec pour objectif de préserver durablement ce patrimoine remarquable tout en améliorant les conditions d'ouverture et d'accès au public. La diversité exceptionnelle des milieux naturels et des espèces végétales et animales est due à la fermeture quasi-parfaite du synclinal ainsi qu'à la différence d'exposition des versants (deux adrets, deux ubacs). Lors de vos visites ou randonnées, vous croiserez des éco-gardes, agents assermentés du Département chargés de l'entretien, et de la surveillance du site. Ils sont là pour vous accueillir, vous informer, répondre à vos questions et veiller à votre sécurité.

Un site exceptionnel à préserver

La diversité exceptionnelle des milieux naturels et des espèces végétales et animales est due à la fermeture quasi-parfaite du synclinal derrière ses murailles, ainsi qu’à la différence d’exposition des versants (2 adrets, 2 ubacs).

Les nombreuses espèces animales et végétales font la richesse et la particularité de ce lieu remarquable.

Le massif de Saoû abrite chamois, sangliers, chevreuils, martres, belettes, fouines, renards, blaireaux, marmottes. C’est également une grande réserve naturelle d’oiseaux. Plus de cent espèces d’oiseaux nicheurs, grands corbeaux, aigles royaux, rapaces, buses, passereaux…

 

Et pour ce qui est du paysage, encore une fois la forêt est généreuse : milieux forestiers, landes et pelouses, pentes rocailleuses, milieux humides de forêt alluviale, falaises et vires

Des loisirs pour tous

Promeneurs, randonneurs, vététistes ou cavaliers, la Forêt de Saoû est maillée de sentiers et d'itinéraires balisés qui vous permettront de pratiquer votre loisir préféré en toute sécurité. Nombre de ces itinéraires font l'objet de publication pour vous guider : les "Bons plans à pied" (6 itinéraires de balades pour tous les niveaux), un topoguide avec fiches spécialement adaptées à la randonnée VTT ainsi qu'un jeu de découverte du bas de site à partir de 7 ans.

Pour les amateurs d'histoire et de patrimoine, une exposition extérieure, présentée sur les terrasses de l'Auberge des Dauphins, revient sur la géologie et l'histoire des lieux et de ce bâtiment.

Pour votre sécurité, les feux et barbecues ne sont pas autorisés sur l'ensemble du site (y compris dans les abris pour randonneurs). Et, en dehors des accès routiers autorisés, le site est réservé aux activités non motorisées.

 

 

 

En vente à l'office à 24€

Le très complet et beau livre « la forêt de Saoû et l’auberge des Dauphins » sous la direction de la conservation départementale du Patrimoine de la Drôme et du service des Espaces Naturels Sensibles du Conseil Départemental.

 

 

Renseignements

Département de la Drôme : www.ladrome.fr

Bureau des eco-gardes de la forêt de Saoû :

04 75 76 00 09